6 Rôles de l’Insuline : Diminuez votre taux !

Connaissez-vous le rôle de l’insuline ? Quel impact sur la prise de poids ? Comment diminuer la production d’insuline :

 

Qu’est-ce que l’insuline ?

insuline et glycémie

l’élévation du taux de glycémie (sucre) entraîne le rôle hypoglycémiant de l’insuline

L’insuline est une hormone produite par le pancréas qui agit sur le sucre et les aliments ayant un fort index glycémique (les aliments qui augmentent la quantité de sucre présent dans votre sang).

Chaque fois que vous mangez un aliment contenant des glucides, il va stimuler faiblement, moyennement ou fortement votre quantité de sucre dans le sang (le seuil normale de la glycémie est de 1g/Litre).

Afin de savoir comment un aliment va stimuler la glycémie, il faut se référer à l’indice glycémique (IG) d’un aliment. En sachant que cette IG peut varier selon de nombreux critères. Afin de consulter les éléments qui font varier un IG, consultez l’article sur le régime à IG bas.

Une fois que vous avez ingéré un aliment contenant des glucides, un signal est envoyé à votre cerveau qui utilise un langage qui lui est propre pour donner l’ordre de sécrétion de l’insuline à votre pancréas.

Le rôle principal de l’insuline que l’on connait est de réguler la quantité de sucre présente dans votre sang en faisant absorber aux cellules ce sucre ou en le stockant: c’est l’effet hypoglycémiant de l’hormone insuline.

Quand le corps ne fait aucune réaction de rejet à l’insuline,  il assure parfaitement le drainage du sucre dans le sang, mais sa fonction ne se limite pas à cela. Les chercheurs ont observés que ce rôle de l’insuline dans l’organisme peut entraîner une augmentation du poids et des problèmes d’obésité.

S’il en est ainsi, c’est du fait des réactions causées par l’insuline durant le traitement du sucre. Ce sont autant de rôles de l’insuline que le commun des mortels ignore. Ils sont au nombre de 6. Vous serez étonné de leur incidence :

  • Sans l’action de l’insuline, les cellules ne pourraient pas s’approvisionner en sucre
  • Le rôle de insuline très célèbre sur l’organisme est de participer à la transformation du glucose en acide gras (donc en graisse)
  • L’insuline est un inhibiteur de triglycéride lipase qui sert à découper les graisses
  • La production d’insuline stimule l’activité de la lipoprotéine-Lipase, qui va s’occuper de stocker vos graisses
  • L’hormone insuline neutralise l’effet lipolytique du cortisol et des catécholamines
  • L’effet de l’insuline permet la synthèse de la sérotonine

Quelques éclaircissements à propos de ces différents rôles vous permettront de prendre conscience de la dimension métabolique de cette hormone.

Il est important de signaler que l’hormone insuline est anabolisante et appréciée dans le monde du bodybuilding et de la musculation pour ses effets sur la prise de muscle.

 

6 Rôles de l’insuline dans l’organisme :

glucose

Action des aliments sur le taux de sucre et action de l’insuline hypoglycémiante

Les personnes qui ont testé de nombreux régimes trouveront en ces lignes des réponses aux questions qu’elles se posent depuis de nombreuses années, inconsciemment ou pas.

Avant de rentrer dans la partie techniques, voici quelques rappels de notions fondamentales pour bien tout comprendre sur le rôle de l’insuline dans l’organisme.

  • Glucose : c’est un sucre présent dans votre sang et vos cellules. Il est utilisé comme source d’énergie principal par votre corps et votre taux dans le sang (glycémie) varie selon les aliments que vous mangez et leur indice glycémique. (Voir détails)
  • La lipolyse : c’est la dégradation des graisses par les enzymes lipases qui permet de brûler des graisses (voir définition)
  • La glycogénogenèse : C’est le stockage des glucides que vous ingérer sous forme de réserves énergétiques au sein de vos muscles : glycogène musculaire. (voir définition). La dégradation de ce stock énergétique en glucose est la glycogénolyse.
  • La néoglucogenèse : c’est la formation du glucose à partir de composé qui ne sont pas des glucides

Voici les 6 rôles (logiques pour la plupart) et impact de la production d’insuline sur votre organisme :

 

  • 1) Améliore la pénétration du glucose dans vos cellules :

insuline-cellule

Rôle de l’insuline sur l’organisme et l’entrée du glucose dans les cellules

Le sucre (sous sa forme simple ou dans les aliments ayant un fort index glycémique) aussi désigné par son nom de famille « le glucide »,  est l’un des éléments moteurs de votre corps. Sa transformation par l’organisme permet de créer de l’énergie. Si la présence du sucre est utilisé au fonctionnement de votre corps, il faut l’adapter en fonction de vos dépenses énergétiques.

En effet, une personne exerçant une activité sportive ou intellectuelle doit consommer assez de sucre pour soutenir son activité car contrairement aux autres aliments, le sucre est immédiatement absorbé.

Votre corps et tout ce qu’il contient (muscle, organes, tissus…) est composé de cellules lesquelles se nourrissent du sucre pour fonctionner. Par exemple, les muscles, le foie et les neurones sont composés de cellules qui nécessitent un grand apport en sucre.

Pour se nourrir, les cellules sous l’effet de l’insuline laissent le sucre pénétrer dans vos membranes.

Le sucre dans le sang se retrouve sous forme de glucose, molécule directement utilisable comme source d’énergie.

 

  • 2) Transformation du glucose en acide gras (et graisses) :

Glucose convertit en graisse dans la cellule adipeuse

Glucose convertit en graisse dans la cellule adipeuse

Le sucre que vous ingérez par le biais de votre alimentation est immédiatement transformé sous l’effet de l’insuline non seulement pour satisfaire les besoins immédiats de votre corps en énergie mais aussi réduire la quantité de sucre dans le sang.

Lorsque les cellules ont fait le plein de glucose, la quantité qui n’est pas exploitée doit subir une autre transformation afin de maintenir le taux de glycémie stable dans le sang.

Ainsi, le rôle de l’insuline dans l’organisme est de stocker une partie des glucides sous forme de glycogène dans vos muscles : c’est la glycogénogenèse. Ainsi, une fois en baisse d’énergie, votre corps va se servir immédiatement dans cette réserve de glycogène musculaire qui est composés environ de 300g de glucides lorsque les réserves sont pleines. Soit 1200 Calories.

Lorsque la glycémie est trop élevé, le rôle de l’insuline dans l’organisme est de convertir les glucides afin de les faire rentrer dans les cellules graisseuses (adipocytes) sous forme de triglycéride : c’est la lipogenèse. Vous stockez des graisses car, vous avez un excédant de taux de sucre.

C’est pour cette raison que l’excès de sucre rend malade et fait grossir. L’hormone insuline est très surveillée en musculation.

 

  • 3) L’insuline inhibe l’enzyme triglycéride-lipase (qui est responsable de la lipolyse) :

La lipase, responsable de la lipolyse

Rôle insuline sur la lipase

Les triglycérides-lipases sont des enzymes (substances organiques qui provoquent ou accélèrent une réaction) permettant de donner aux triglycérides (un autre nom de la graisse) stockées dans les adipocytes (cellule de graisse) leur forme d’origine que sont les acides gras.

Sous cette forme, les acides gras se détachent du glycérol hors des adipocytes. Ensuite, comme des sucres, ils sont immédiatement absorbés par les muscles, en particulier le cœur.

Cette action des triglycérides-lipase est nommée la lipolyse, c’est-à-dire le déstockage des graisses (triglycérides) dans le but de les transformer en acide gras : énergie utilisable directement par votre corps.

Si durant ce processus, il arrivait que de nouveaux aliments riches en sucre ou ayant un fort index glycémique soient ingurgités, alors en quelques fractions de temps, votre production d’insuline serait stimulée et ce déstockage de graisse s’arrêterait.

Ce qui parraît tout à fait logique. Lorsque votre insuline n’est pas secrétée, vous pouvez être en lipolyse (destockage de tissus graisseux) et lorsque celle-ci est secrétée, le processus s’arrête.

 

  • 4) L’insuline stimule l’activité de l’enzyme lipoprotéine-Lipase (responsable de la lipogenèse) :

Depuis que l’on s’est intéressé au rôle de l’insuline, on a compris que cette dernière, ayant assuré la distribution et l’alimentation de toutes les cellules doit nécessairement trouver une place pour l’excédent de sucre qui circule encore dans le sang. Vous savez à présent que cet excédent devient du glycogène dont une partie reste intacte et stockée autant que possible dans les muscles.
L’autre partie, s’associe à trois chaînes d’acide gras formant ainsi des triglycérides qui ne peuvent être conservées que dans les cellules grasses.

Cette opération de stockage n’est possible que sous l’effet de la lipoprotéine-lipase une enzyme qui joue le rôle contraire à la triglycéride-lipase.

La première stocke pour le plus grand bonheur de l’insuline qui doit transformer son sucre tandis que la seconde déstocke. Aussi, pour réduire autant que possible le sucre qu’elle doit traiter, l’insuline agit comme un stimulateur sur la production de l’hormone de stockage.

L’effet inverse de l’insuline est assuré par le glucagon qui est une hormone hyperglycémiante secrétée par le pancréas également. Son action est de décomposer cette énergie stockée (glycogène) en glucose.
Attention : Cela ne veut pas dire que la stimulation de glucagon augmente la perte de gras et lipolyse.

 

  • 5) Neutralise l’effet lipolytique du cortisol et des catécholamines :

cortisol

L’effet de l’insuline sur l’arrêt de la lipolyse induite par le cortisol

Vous savez à présent que la triglycéride-lipase déstocke les graisses qui sont sous forme de triglycéride dans les adipocytes. Vous allez apprendre maintenant en quoi le bon stress peut devenir votre meilleur allié.

Les catécholamines sont des hormones qui participent à la création de différentes substances chimiques que l’on nomme des neurotransmetteurs. Ces derniers participent à la création d’un certain nombre de conditions nécessaires à la survie de l’espèce.

L’adrénaline, la noradrénaline… sont autant d’hormones qui assurent le rôle de neurotransmetteurs.

Les neurotransmetteurs sont connus pour être des stimulateurs de triglycérides…donc des graisses.

Aussi, favorisent-ils la transformation des triglycérides en acides gras. Cette action de déstockage des graisses est appelée lipolyse comme vu au-dessus et le rôle de ces hormones est lipolytique.

Pour revenir au cortisol dont on n’a pas encore fait mention, c’est une hormone au même titre que l’adrénaline, secrétée par les surrénales.  Il ne métabolise pas les graisses mais participe à leur mobilisation en particulier durant un important exercice physique.

Ces hormones stimulés principalement lors d’exercices physiques, de moment de stress ou de grande attention vont arrêter leurs processus de dégradation de vos graisses lorsque vous stimulez votre insuline malheureusement.

 

  • 6) L’insuline permet la synthèse de la sérotonine :

Sérotonine

La production d’insuline stimule la Sérotonine

Voici un rôle de l’insuline intéressant dans la perte de poids. Comme nous l’avons observés pour le moment, l’hormone insuline arrête tout type de dégradation des graisses lorsque vous l’a secrétée.

Ce sixième rôle de l’insuline dans le corps ne va pas intervenir pas dans la lipolyse mais plutôt sur la quantité consommation de vos aliments.

La sérotonine va entre autre contrôlé votre appétit et sentiment de satiété. Elle va agir sur votre cerveau (hypothalamus) afin de lui dire que vous êtes rassasié et que vous n’avez tout simplement plus faim.

Tantôt, il a été observé que les cellules du cerveau, les neurones sont friandes de sucre car cela leur permet de fonctionner et de secréter tout un ensemble d’hormone dont la sérotonine. L’insuline participe à la synthèse de cette hormone.

Le but dans une perte de poids est d’avoir un taux de sérotonine élevé afin de ne jamais avoir faim, éviter les grignotages et rester en dessous de vos besoins Caloriques.

Après, cela ne veut pas dire qu’il faut manger des aliments à IG élevé pour stimuler la sérotonine. Des aliments et suppléments coupe-faim la stimule aussi.

Ce sont donc les six rôles de l’insuline qui agissent en défaveur des gros consommateurs de sucre.

 

En Conclusion : Comment limiter la production Insuline ?

insuline-brule-graisse

Prévenir les actions de l’insuline stocks-graisses

  • Comme vous pouvez le constater l’insuline possède 6 principaux rôles, mais qui sont tous dans un but et unique but : augmenter et stimuler le stockage des graisses dans vos tissus adipeux.
    Par conséquent, il faudra veiller à ne pas trop fortement stimuler la production d’insuline car, vous risquez de provoquer une forte prise de poids (principalement graisse abdominale), de nombreuses maladies dont le diabète.
  • N’oublions pas que l’hormone insuline est aussi légèrement stimulé en consommant des protéines également : ce rôle de l’insuline anabolisante pour les pratiquants de musculation est intéressant.
  • Afin de garder votre glycémie stable, il est recommandé de manger des aliments coupe-faim étant riche en fibres la plupart du temps. (Voici 4 exemples de menus permettant de garder stable votre taux de sucre et d’éviter la trop forte action de l’insuline)

 

 

Leave A Response

* Denotes Required Field